Cliquez sur la photo

pour la dédicace du livre

Poèmes de ma paillote

par le Pt. Houphouët-Boigny de Côte d'Ivoire

Photo prise le 24 mars 1991,  à l’occasion  de la dédicace accordée par
le Président Félix Houphouët-Boigny
pour le poème intitulé
« Le petit homme d’un petit pays »
qui m’avait été inspiré pour  paraphraser le Président qui s’était désigné ainsi lui-même au cours de la très longue conférence de presse internationale tenue à Abidjan à l’Hôtel Ivoire

 

Le  petit homme d’un petit pays 

 

Ce pays, c’est le mien depuis des décennies
Joies et peines se sont maintenant englouties
Dans une terre légère à un compagnon
Dont je commémore fidèlement le nom.

Au cours d’introspections dans ma vie passée
Je n’y trouve que joie de vivre, en rien troublée
Car nous étions dans un Eden, sans soucis
Dans un jardin d’Allah, dans un vrai paradis.

Nous avons donné et partagé en silence
Nous avons bien assuré notre descendance
Nous avons étudié l’histoire de ces lieux
Nous avons respecté son côté mystérieux.

Cependant, dans le calme de notre entourage
Un petit homme faisait un certain tapage
Il voulait, disait-il, sortir un jour vainqueur
D’une situation pesante à son cœur.

Son obstination lui valut la victoire
Sa ferme volonté de paix était notoire
Il nous offrait une franche hospitalité
Nous agissions en totale civilité.


Tout comme Jésus, il parlait par paraboles
Le bélier, la colombe, devenaient symboles
Ses discours étaient empreints d’un certain humour
Et chacun d’eux prônait le dialogue et l’amour.

Mais là où l’on est en plein mystère d’Afrique
- Et ce sera, j’en suis sûre, un fait historique ­-
C’est que les pas lents du Vieux sont ceux d’un géant
Qui l’ont conduit bien au-delà du Continent.